«Clair, facile et orienté clients»

, , , ,

header

Apprenti menuisier, spécialiste en marketing & distribution, manager et navigateur passionné, Urs Tschopp est directeur général de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA depuis le mois de novembre. En entretien Avec lifetimedesign.ch, il révèle pourquoi les trois mots-clés «clair, facile et orienté client» se situent sur le haut de sa liste de priorités.

lifetimedesign.ch: Monsieur Tschopp, quel a été votre parcours professionnel avant que vous n’endossiez votre nouveau rôle de directeur de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA?

Urs Tschopp: Après ma formation de base, j’ai terminé avec succès un apprentissage de menuisier au cours duquel j’ai, pour la première fois, été en contact avec le thème de la conception de cuisines. Au travers de mes activités qui ont suivi cette formation, je me suis spécialisé dans les domaines du marketing et de la distribution. Puis, au cours de ces dernières années, j’ai été responsable du marketing et de la distribution dans une entreprise de construction de cuisines en tant que membre de la direction.

lifetimedesign.ch: Comment avez-vous vécu vos premiers pas en tant que nouveau directeur de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA?

Urs Tschopp: De mes deux premières semaines au sein de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA, je citerais deux expériences: premièrement, j’ai eu la chance de tomber sur une équipe jeune, ouverte et motivée, ce qui me réjouit énormément. Ensuite, les retours d’information au sujet des changements que j’ai déjà initiés au sein de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA ont été très positifs et m’ont d’autant plus permis de prendre conscience de la haute renommée dont jouit la marque Poggenpohl auprès du grand public.

lifetimedesign.ch: Urs Tschopp, vous êtes actif dans la branche depuis longtemps déjà. Quels ont été, de votre point de vue, les développements les plus importants de ces dernières années?

Urs Tschopp: L’importance de la cuisine a évolué de manière très positive: la cuisine ne s’est pas seulement développée en tant que point central d’un appartement, mais elle permet également d’exprimer un style de vie, tant chez les femmes que chez les hommes. Pour nombre d’entre eux, la cuisine jouit aujourd’hui d’un prestige encore plus élevé que celui d’une voiture.

Cependant, une évolution que l’on peut qualifier de négative pour notre branche est l’intensification persistante de la guerre des prix dans le commerce d’équipement. Cette dernière est moindre du côté de l’acheteur, mais s’envenime davantage du côté des fournisseurs eux-mêmes. Nos concurrents sont également divisés par cette évaluation mais, jusqu’à présent, personne n’a encore trouvé de quelle manière résoudre ce défi propre à la branche.

lifetimedesign.ch: Monsieur Tschopp, à quels challenges vous attendez-vous dans un futur proche?

Urs Tschopp: Un thème qui façonne tous les domaines de l’économie, et qui est aussi très souvent abordé, est celui de la digitalisation. Avec cette dernière, ce sont non seulement les procédures et processus qui changent, mais également nos relations avec les clients. De nombreuses questions se posent alors: dans le futur, où se situera par exemple le fameux Point of Sales et comment pouvons-nous assurer notre présence là où nos clientes et clients potentiels souhaitent en savoir plus sur nos services et produits?

Alors que dans le passé les publics cibles pouvaient être déterminés sur la base de caractéristiques démographiques, cela devient aujourd’hui de plus en plus difficile. Par exemple, comment nous adresser à de jeunes individualistes qui sont prêts à investir dans une cuisine qualitative raffinée, mais qui ne sont pas atteignables au travers des canaux de communication traditionnels? Ces questions nous obligent à mener une intense réflexion.

lifetimedesign.ch: La célèbre citation de Friedemir Poggenpohl, fondateur de l’entreprise, disait: «Nous voulons améliorer la cuisine». Qu’est-ce que cela signifie pour vous, dans le cadre de votre nouvelle fonction?

Urs Tschopp: Au cours des dernières 125 années, Poggenpohl a toujours su reconnaître les besoins de ses clientes et clients. L’entreprise a su saisir les tendances et les a traduites dans ses cuisines qui se sont non seulement inscrites dans l’air du temps, mais qui ont également représenté de véritables innovations dans l’évolution de la branche, dans son ensemble.

Pour mon équipe et moi-même, cette célèbre citation signifie avant tout que nous nous devons d’être au plus près de nos clients. En effet, c’est seulement de cette manière que nous pouvons aller à la rencontre de leurs attentes de manière optimale. Et simultanément, comprendre les tendances dans le domaine de l’habitat est nécessaire afin de pouvoir prodiguer les meilleurs conseils qui soient.

lifetimedesign.ch: A l’occasion de la «Küchenmeile A30» à Herfod, Poggenpohl a donné un aperçu de sa nouvelle image de marque. Pouvez-vous nous apporter quelques éléments à ce sujet?

Urs Tschopp: A ce jour, je ne peux vous faire part que de la chose suivante: la nouvelle image de marque de Poggenpohl place l’homme au centre de ses préoccupations. Nous sommes impatients, d’autant plus qu’en avril 2018, suivra la présentation globale de la nouvelle image de marque dans le cadre de l’EuroCucina à Milan.

lifetimedesign.ch: Quels sont vos objectifs pour 2018?

Urs Tschopp: Pour moi, en tant que directeur de Poggenpohl Groupe (Suisse) SA, un bon résultat est clairement un objectif à atteindre. De plus, nous donnons une grande priorité à la mise en place de la nouvelle image de marque. Par la suite, trois mots-clés très importants seront également en tête de mon planning: «clair, facile et orienté clients» Je souhaite que mon équipe et moi-même puissions être très proches des clients. En effet, c’est seulement lorsque nous comprenons véritablement leurs exigences, leurs besoins et leurs idées que nous pouvons leur rendre le processus de décision aussi facile que possible.

lifetimedesign.ch: Parmi vos différentes fonctions, quelle est celle dont vous vous réjouissez le plus?

Urs Tschopp: Jusqu’ici, dans mon parcours professionnel, j’ai aussi bien fait connaissance avec l’aspect produits qu’avec l’aspect marketing et distribution du métier. A présent, je suis focalisé sur l’ensemble de l’exercice. Avec une petite équipe efficace, je peux couvrir tous les domaines. Je me réjouis donc de la diversité qu’offre mon activité.

lifetimedesign.ch: Pour finir, voici quelques phrases à compléter:

Mon terme préféré est…
… pragmatique.

Je me détends le mieux en pratiquant…
… de la voile et du vélo.

Je crois en…
… Je crois que tout est possible lorsque que l’on y croit et que l’on fait quelque chose pour que ça se réalise.

Ce qui m’énerve en ce moment c’est…
… les radars sur le trajet du bureau.

Quand j’étais petit, je voulais…
… Devenir serveur. Il m’en reste d’ailleurs toujours l’envie de devenir hôte.

lifetimedesign.ch: Monsieur Tschopp, nous vous remercions pour cet entretien.

 

 

 

 

Découvrez Poggenpohl

Fixer un rendez-vous

Commande des catalogues

Stephanie Steinmann
Stephanie Steinmann

Blogueuse de Männedorf (ZH)